Le Mémorial des Justes de Thonon

Publié le par Françoise Andersen

La semaine dernière nous avons profité du beau temps pour aller nous promener dans la forêt du château de Ripaille. En traversant la Clairière des Justes, je me suis rappelé que j'avais écrit, il y a longtemps, sur mon autre blog, un article sur le Mémorial qui est en son centre. Dans le cadre de la reprise de mon programme de "déménagement d'un blog à l'autre", je le publie à nouveau ici dans une version écourtée.

Le mémorial des Justes a été érigé à la mémoire des hommes et femmes de Haute-Savoie qui ont caché, aidé et sauvé des Juifs durant la seconde guerre mondiale.

Le Mémorial des Justes de Thonon

Voici un extrait du site de la Ville de Thonon

>> Composé de cuivre et de laiton, le monument représente un ensemble de symboles :

  • trois silhouettes représentant les Justes
  • les autres personnages symbolisant les générations sauvées par les Justes
  • le cœur, «siège des sentiments, de l'amour, du courage et de la générosité » qui caractérisent les Justes
  • la sphère encerclée d'un anneau symbolisant le monde et l'alliance des peuples de ce monde.

Qu'aurais-je fait à la place de ces Justes, si j'étais née une dizaine d'années plus tôt ? Cette question, à laquelle je n'aurai jamais de réponse, m'a rappelé une chanson de Jean-Jacques Goldman qui est sur YouTube

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article