Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nouvel article sur mon autre blog

Publié le par Françoise Andersen

Le fils de mon écureuil

Partager cet article

Repost 0

Au secours: mon écran est à l'envers

Publié le par Françoise Andersen

Vous avouerez qu'il m'arrive toujours des trucs pas possibles. Hier la méthode recommandée par Nadine pour faire un "c cédille" sur mon ordinateur QWERTY danois n'avait pas marché. J'avais essayé de retrouver la bonne méthode et je ne sais pas ce que j'ai fait, mais tout à coup mon écran s'est mis à l'envers. J'ai eu beau éteindre et rallumer et même utiliser un CD de sauvegarde, l'écran reste à l'envers

 

J'écris cet article sur un autre ordinateur qui est désespérément lent alors j'aimerais bien pouvoir à nouveau utiliser mon Toshiba Satellite..

 

Est-ce que quelqu'un peut m'aider ? Merci d'avance

Au secours: mon écran est à l'envers
Au secours: mon écran est à l'envers

Le problème vient d'être résolu grâce à Thérèse

Il fallait faire

 

    Ctrl + Alt + flèche vers le haut

 

                   Merci Thérèse

Partager cet article

Repost 0

Histoire de la maison polluée (4)

Publié le par Françoise Andersen

Nous ne voulions pas passer un 3ème été en location, alors nous avons décidé d'acheter un petit châlet de 9 m2 ( trois mètres sur trois) à construite soi-même. Mon mari qui, devait le monter, a eu l'air dubitatif en le voyant arriver en pièces détachées.

Histoire de la maison polluée (4)

En fait en suivant les instructions,ca a été relativement facile et amusant.

Histoire de la maison polluée (4)

Il a fallu un jour pour la construction et un jour pour la couverture du toit exécutée par mon mari pendant que je peignais l'extérieur en blanc et bleu,  pour qu'il ressemble à la maison.

 

Nous avions improvisé une "cuisine extérieure" très rudimentaire au début mais qui était peu à peu devenue fonctionnelle. Elle était cachée par le dos des meubles peints du même bleu que le bois de la maison. et ca ne faisait pas trop campement de gens du voyage. Nous avions en fait l'impression d'être en camping et c'était sympa les jours où il faisait beau et chaud, Mais j'ai quelques mauvais souvenirs de préparation de repas en anorak avec le vent qui s'engouffrait et la poussière qui tourbillonnait.autour de moi et des plats que j'étais en train de cuisiner..

Histoire de la maison polluée (4)
Histoire de la maison polluée (4)

L'intérieur du chalet était bien aménagé avec deux lits jumeaux et des tables de chevet, une commode pour nos vêtements avec, dessus un petit téléviseur / magnétoscope, des fauteuils pliants, une table pour les repas, qui se transformait suivant les besoins en support pour mon matériel informatique et un meuble pour la vaisselle et l'alimentation. Que demander de plus ? Nous étions très bien dans nos 9 m2 et je garde un excellent souvenir de ces 4 mois. C'est incroyable comme l'être humain a de grandes facultés d'adaptation.

 

En retrouvant les photos je m'apercois que j'avais très rapidement non seulement peint l'extérieur mais également l'intérieur en blanc..

Histoire de la maison polluée (4)
Histoire de la maison polluée (4)

Quand nous soommes repartis pour la France, notre avocat absolument inefficace n'avait guère fait avancer les choses. Sur les conseils du monsieur de l'assurance, nous en avons pris à nouveau un autre. Ce dernier était spécialiste des cas de pollution.. Au bout d'un mois il nous a écrit pour nous dire qu'il avait proposé un compromis à la partie adverse. Nous ne toucherions pas le montant total d'indemnisation auquel nous avions droit, mais en revanche nous éviterions un procès qui risquait de traîner et nous pourrions entamer tout de suite les travaux de dépollution. Il nous demandait une réponse rapide. Nous n'avons pas hésité car nous voulions que ce cauchemar finisse. Le lendemain il nous annoncait que la somme avait été versée sur notre compte et serait disponible le lendemain. Nous avons immédiatement donné le feu vert aux différentes entreprises que nous avions choisies pour les travaux et quand nous sommes arrivés au printemps 2013 nous avons pu enfin vivre dans notre maison. Le châlet nous a permis ensuite d'y recevoir la famille et les amis. 

 

Mon copain l'écureuil et les magnifiques couchers de soleil sur la mer Baltique nous ont vite fait oublier cette période assez pénible.

Histoire de la maison polluée (4)
Histoire de la maison polluée (4)

        FIN

 

Partager cet article

Repost 0

Histoire de la maison polluée (3)

Publié le par Françoise Andersen

Je m'apprêtais déjà à faire nos valises pour aller nous réfugier dans un hôtel, quand le vieux monsieur qui tondait notre pelouse est arrivé. Il nous a dit que sa fille avait une maison d'été tout près de chez nous. Elle venait de l'acheter meublée, dans le but de la louer à des touristes. Cette maison était libre et, après un coup de téléphone pour nous mettre d'accord sur le prix au mois, nous avons emménagé,.sans même l'avoir vue. Nous étions tellement contents d'avoir trouvé si vite un toit que nous aurions accepté pratiquement n'importe quoi.

 

Je suis allée la photographier hier pour vous la montrer. Elle n'a guère changé.

Histoire de la maison polluée  (3)

Dès le lendemain matin, j'ai contacté notre compagnie d'assurance car, dans notre contrat, l'assistance juridique gratuite était comprise. L'assureur nous a dit de contacter immédiatement un avocat et j'ai passé ensuite, pendant 3 ans, le plus clair de mon temps à m'occuper de cette affaire et à essayer de faire avancer les choses. On m'avait prévenue que la justice avancait très lentement et que cela pouvait prendre jusqu'à 8 ans !

 

Non seulement j'ai dû me battre contre les vendeurs, mais aussi contre notre propre avocat. Dans un premier temps, il m'avait paru sympathique et m'avait inspiré confiance. J'étais optimiste car il nous avait dit, au départ, que la vente pouvait être annulée, étant donné que les vendeurs avaient menti en déclarant, entre autres, dans un questionnaire joint au rapport technique, qu'il n'y avait pas de mauvaises odeurs dans la maison.

 

Mais j'ai commencé à me méfier le jour où il est venu sur place avec l'avocat de la partie adverse. Je me suis apercue qu'ils avaient l'air d'être copains comme cochons. Je les ai surpris en train de discuter d'une autre affaire sur laquelle ils travaillaient ensemble, le nôtre défendant le plaignant, et l'autre la partie adverse. Je n'ai pas tout entendu mais j'ai compris qu'il était en train de se passer quelque chose dont j'avais déjà entendu parler Si deux avocats pas très honnêtes sont sur les mêmes affaires et qu'ils sont amis, l'un laisse parfois l'autre gagner si c'est de toute facon mal parti pour lui et, en échange, l'autre le laisse gagner l'autre affaire.. Je n'ai aucune preuve de cela, mais même si c'est rare, il paraît cela arrive  parfois.

 

Sur ce notre avocat est parti en vacances, donc les choses n'ont pas avancé. Il devait nous contacter à son retour, mais nous n'avons pas eu de nouvelles. A chaque fois que je téléphonais, la secrétaire me disait qu'il n'était pas là. Alors nous avons décidé d'aller sur place à une trentaine de km d'ici. La secrétaire a dit, comme au téléphone, que son patron n'était pas là. Mais j'ai entendu sa voix venant du bureau. J'ai donc dit "C'est urgent, je vais attendre qu'il revienne".

 

Je me suis assise dans la salle d'attente et j'ai assiégé son bureau. Je savais que pour en sortir il n'y avait qu'une issue qui passait par le bureau de la secrétaire à côté de la salle d'attente. Le client est sorti mais sans l'avocat. J'ai continué mon siège en me disant que la faim le ferait bien, à un moment, sortir de son terrier. L'heure du déjeuner était en effet proche.Pour le gruger, je suis allée vers la porte de sortie que j'ai ouverte puis refermee bruyamment sans sortir. Ca a marché: il a cru que j'avais abandonné et il est sorti tout étonné de nous voir encore dans la salle d'attente. Il nous a rassurés, nous disant que les choses suivaient leur cours.

 

Le temps a passé et .finalement j'ai appris une mauvaise nouvelle par le monsieur de l'assurance: il ne fallait pas que je compte sur une annulation de la vente, car notre avocat avait commencé des négociations derrière notre dos avec la partie adverse. Cela nous avait enlevé toutes nos chances de faire anuler la vente.

 

Nous ne pouvions pas rester éternellement en location et nous sommes rentrés à Thonon où mes coups de fils, mes mails, etc, ont continué, mais sans que les choses avancent. Quand nous sommes revenus au printemps 2001,.les choses en étaient au même point et nous avons loué la même maison que l'été d'avant.

 

Je n'ai pas vraiment de souvenirs de 2001 sinon que nous avons "renvoyé" notre avocat et en avons cherché un autre. Mais c'était en période de vacances et les avocats que nous arrivions à contacter avaient déjà trop de travail ou semblaient ne pas être intéressés par cette affaire. Finalement l'un d'eux à accepté, par téléphone.. Je le revois arrivant à une réunion dans la maison avec l'avocat de la partie adverse et un expert. Il était très jeune et m'a semblé inexpérimenté. Cela s'est confirmé quand j'ai vu qu'il avait  un tas de feuilles en vrac sous le bras. C'était apparemment notre "dossier". Il m'a demandé  si je ne pouvais pas lui prêter  de quoi écrire. L' avocat de la partie adverse avait un beau classeur avec tous les papiers bien en ordre. Je me suis dit: "C'est mal parti !" En effet il s'est passé encore 1 an 1/2 sans que ca avance. Les prélèvements avaient été faits, le montant de la dépollution estimé, mais celle-ci ne pouvait commencer qu'après le procès.

 

J'ai retrouvé quelques photos qui vous montreront la cause de la pollution. Les anciens propriétaires s'étaient vraiment donné de la peine pour la cacher. Il faut cliquer sur l'image pour l'agrandir et pouvoir mieux lire le texte.

Histoire de la maison polluée  (3)
Histoire de la maison polluée  (3)

J'avais sous-estimé les dégâts en croyant qu'il s'agissait juste de quelques gouttes de pétrole qui étaient tombées sur le socle. Je suppose que le tuyau qui avait été encastré dans le mur lors de la construction avait eu une fuite à un endroit. Le fioul s'était donc peu à peu imprégné dans le mur et ensuite dans le sol.

 

Il avait fallu attendre longtemps avant que l'expert vienne. Il a fallu encore attendre des mois avant que les prélèvement soient faits, puis plusieurs mois à nouveau pour avoir les résultats.

 

Quand nous sommes revenus en 2002 la maison était toujours dans le mëme état,

 

A suivre ...

Histoire de la maison polluée  (3)

Partager cet article

Repost 0

Histoire de la maison polluée (2)

Publié le par Françoise Andersen

J'étais ravie de pouvoir si bien dormir et j'attribuais cela aux bienfaits  de l'air marin.

 

Nous étions en mai et il faisait encore frais, mais au fur et à mesure que la température a monté, j'ai commencé à sentir, en me couchant, une odeur du genre essence Je me suis dit que les anciens propriétaires avaient sûrement traité récemment le bois des lambris avec un produit pas très écolo. Dans la journée je faisais donc des courants d'air pour que l'odeur disparaisse et la nuit nous dormions la fenêtre ouverte plus que d'habitude. Nous dormons toujours la fenêtre entrouverte, même en hiver. Malgré tout l'odeur ne disparaissait pas. Au contraire elle devenait chaque jour plus forte au fur et à mesure que la température extérieure montait.

 

Je ne suis mise alors à jouer les chiens de chasse et à renifler partout, pour essayer de savoir d'où venait exactement cette odeur. Je me suis apercue qu'elle venait du mur mitoyen entre le séjour et la chambre. Je suis allée dans le séjour, juste de l'autre côté du mur et cela sentait pareil. Je n'avais rien remarqué auparavant car le séjour est grand et cela ne sentait en fait qu'à cet endroit, près de la cheminée. Il y avait un socle. Je me suis dit qu'un des anciens propriétaires avait peut-être utilisé un poêle à mazout et que quand il l'alimentait avec un bidon de pétrole, quelques gouttes étaient peut-être tombées à chaque fois sur le socle en ciment à côté de la cheminée. Les vendeurs ne se servaient pas et ils avaient condamnée.

Histoire de la maison polluée (2)

Ils l'avaient supprimée sur le toit et avait obsturé le foyer avec une planche, que je m'étais empressée d'enlever. J'avais mis des bûches à l'intérieur et c'était beaucoup plus joli, même si ca ne chauffait pas.

 

Le jour où j'avais découvert que l'odeur venait du séjour, j'avais continué à renifler et, en me mettant à 4 pattes, je m'étais apercue que l'odeur venait du socle où j'avais mis un vase.

 

Je me suis dit: "Les anciens propriétaires ont sûrement utilisé un poêle à mazout et en le remplissant de pétrole, ils ont laissé tomber à chaque fois quelques gouttes qui se sont imprégnées dans le socle." Il fallait donc nous en débarrasser et j'ai immédiatement téléphoné à un macon ( oui je sais je n'ai pas encore trouvé la méthode pour faire un "c cédille" sur ce clavier. D'habitude c'est Alt + 135 mais sur cet ordinateur ca ne marche pas).

 

Dès le lendemain les marteaux piqueurs étaient en action, mais malheureusement ils ont ouvert la boîte de Pandore.: une odeur de fioul absolument pestilentielle s'est répandue dans la maison au fur et à mesure que le trou s'agrandissait. Il n'y a pas de cave dans les  " maisons d'été",  juste des fondations et un sol en ciment qui supporte un parquet flottant. 

 

J'ai immédiatement téléphoné au service de l'Environnement de la commune et une heure plus tard un ingénieur sonnait à la porte. Les Danois ne plaisantent pas avec l'environnement. Il a déclaré qu'il y avait une grave pollution au fioul et que nous devions immédiatement quitté la maison qui était impropre à l'habitation. Il nous a conseillé de contacter immédiatement un avocat et d'entamer une procédure contre les vendeurs. Ceux-ci avaient attendu de mettre la maison en vente en novembre, quand il faisait froid et qu'on ne sentait rien. Mais des voisins nous ont dit ensuite qu'ils n'y venaient que dans la journée et que les fenêtres étaient toujours ouvertes même quand il faisait froid.

 

Pour que vous compreniez bien la situation je vais sauter un peu dans le temps et vous montrer deux photos que j'ai prises après qu'un menuisier soit venu  enlever les portes, le plancher, les plinthes, etc. afin qu'un expert  puisse faire des prélèvements et des analyses et déterminer la cause exacte et l'ampleur de la pollution.

Histoire de la maison polluée (2)
Histoire de la maison polluée (2)

En l'espace de quelques heures nous nous étions retrouvés S.D.F. Le monsieur de l'Environnement avait dit en effet qu'il n'était pas question que nous passions ne serait-ce qu'une nuit dans cette maison. 

 

Le rêve avait tourné au cauchemar

 

Á suivre...

 

 

Partager cet article

Repost 0

Histoire de la maison polluée (1)

Publié le par Françoise Andersen

Tout avait bien commencé. Avant de nous installer en France et de quitter l'appartement de Copenhague dans lequel nous étions en location depuis 40 ans, nous avions décidé d'acheter une petite "maison d'été", comme ils disent ici, pour pour avoir un pied-à-terre au Danemark. On nous avait conseillé le sud de l'Ile de Lolland où le prix de l'immobilier était le plus bas. Cela nous convenait d'autant plus que cela allait ainsi réduire le trajet France-Danemark.

 

Parmi les maisons qui étaient dans nos prix, nous n'avions, dans un premier temps, rien trouvé qui nous plaise. La réalité était bien loin des descriptions alléchantes des agences. J'avais appris à me méfier des "maisons pleines de charme" qui étaient souvent quasiment des ruines. Et puis un jour nous avions eu le coup de foudre pour une petite maison à 7 km du port de Rødby, là où arrive le ferry venant d'Allemagne.  C'était certes une vieille bicoque en mauvais état mais qui avait du "potentiel" comme disent les agents immobiliers.

 

Elle n'était qu'à environ 200 de la mer et entourée d'un jardin de presque 1000 m2. Il allait falloir la rénover mais cela ne nous faisait pas peur. J'ai déjà publié une série d'articles sur notre "Petit paradis danois".mais je ne vous avais pas dit quel enfer nous avions traversé pendant 3 ans avant d'arriver au paradis.

 

Voici le lien d'un article de la série. Dans les articles suivants. on peut suivre la transformation avec des photos "Avant / Après". Malheureusement ces articles ne sont pas faciles à retrouver, même pour moi. Je viens de créer une catégorie "Petit paradis danois", pour faciliter la recherche,  mais je me suis heurtée à un problème que je vais essayer de résoudre. En attendant , voici un des premiers articles. 

 

Partager cet article

Repost 0

Ombre trompeuse et lévitation de pomme de terre

Publié le par Françoise Andersen

J'avais l'intention de commencer à vous raconter l'histoire de notre maison danoise, mais aujourd'hui tout risque d'averse semble écarté, alors je dois me dépêcher de reprendre mes travaux de peinture extérieure. Mais je ris encore de ma méprise concernant la peinture intérieure du séjour,  alors je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager mon amusement.

 

Quand nous avons acheté la maison, les murs étaient peints en beige dans le séjour. J'ai cédé a la mode scandinave qui consiste à peindre l'intérieur des maisons tout en blanc. Ce matin mon regard tombe sur une partie de mur sous le ciel en trompe-l'oel et que vois-je ? J'avais apparemment oublié de peindre en blanc une bande verticale entre un meuble et une porte.

 

Je ne comprenais pas comment j'avais pu ne pas remarquer cela avant.

Ombre trompeuse et lévitation de pomme de terre

 J'ai appelé mon mari qui aussitôt a souri et m'a dit "Mais c'est une ombre". Je n'arrivais pas à le croire. Il a dû me montrer l'ombre d'un bibelot plus haut sur le mur pour que je m'apercoive de ma méprise.

 

 

Ombre trompeuse et lévitation de pomme de terre

Il a refermé la porte qui était la cause de ces ombres et le mur est redevenu blanc.

Ombre trompeuse et lévitation de pomme de terre

J'ai eu une autre surprise aujourd'hui: une pomme de terre qui semblait en lévitation. Mon mari s'était proposé (une fois n'est pas coutume) pour éplucher les pommes de terre que je venais de cuire en robe des champs (ou "en robe de chambre" ,comme je disais qu'en j'étais enfant). Mais quand je me suis retournée quelques secondes plus tard, il avait disparu. J'ai alors vu cette pomme de terre au comportement étrange.

Ombre trompeuse et lévitation de pomme de terre

J'ai regardé de l'autre côté et j'ai eu l'explication de ce phénomène en voyant que le travail de mon mari était resté inachevé.    :))

Ombre trompeuse et lévitation de pomme de terre

Partager cet article

Repost 0

Mon faux petit coin de ciel en trompe-l'oeil

Publié le par Françoise Andersen

Qu'il pleuve ou qu'il vente, je peux toujours admirer un petit coin de ciel bleu dans le séjour.

Mon faux petit coin de ciel en trompe-l'oeil

Je vais vous raconter l'histoire.

 

Quand nous avions acheté, en 1999, notre petit maison,au bord de la mer Baltique, il y avait une belle cheminée dans le séjour. Nous avons malheureusement été obligés de la supprimer, lors des travaux de dépollution de la maison en 2002.

 

Trois ans plus tôt nous nous étions en effet apercus qu'il y avait eu une pollution au fioul dans la "maison de nos rêves". Après 3 ans de procédure et 2 changements d'avocat , nous avons fini par être indemnisés, grâce au troisième qui a été plus efficace que ses prédecesseurs. . La destruction de la cheminée a fait partie des travaux. Je vous raconterai tout dans de prochains articles.

 

La disparition de la chemiée avait laissé un trou dans le platond. Si on l'avait bouché avec la même sorte de lambris, ils n'auraient eu la même couleur alors il m'est venu une idée géniale. Je pense que je vous ai déjà dit que ma principale qualité est la modestie :))

 

Comme ces labris assombrissaient la pièce, je me suis dit que je pourrais mettre un peu de ciel en trompe-l'oeil. J'avais un grand morceau de contreplaqué qui ne me servais à rien. J'ai acheté de la peinture bleu ciel. J'en avais déjà de la blanche. Après avoir peint le fond, j'ai pris une petite éponge et avec des  mouvements rotatifs, j'ai fait de jolis nuages. Une fois le tout installé au plafond (qui est en biais, juste sous le toit car il n'y pas de grenier) cela ressemblait à une "fenêtre de toit". De mon temps on appelait ca un VELUX, du nom de la firme danoise qui s'était spécialisée dans ce type de fenêtre. J'ai trouvé "fenêtre de toit" sur Wikipedia, mais connaissant le niveau des traductions sur le Ne,t je doute que ce soit le mot adequat. Ca sent la traduction mot à mot depuis le danois "tagvindue".

Mon faux petit coin de ciel en trompe-l'oeil

Je peux même faire apparaître le soleil en allumant la lampe qui est en dessous.

 

 

Mon faux petit coin de ciel en trompe-l'oeil

Partager cet article

Repost 0

Petit coin de ciel danois du lundi 18 août

Publié le par Françoise Andersen

Ca sent l'automne. La température n'a pas dépassé 16 degrés et compte tenu du vent qui souffle sans interruption depuis quelques jours et qui fait ployer le mât des voisins, autant vous dire qu'il a fallu ressortir les vêtements chauds.

 

Même s'il y avait du bleu dans le ciel ce matin,

Petit coin de ciel danois du lundi 18 août

il y avait aussi de gros nuages qui peu à sont devenus gris clairs, puis gris foncés pour finalement donner des trombes d'eau. Toute la journée les averses se sont succédé, entrecoupées d'accalmies ensoleillées. En quelques jours, l'herbe brûlée par le soleil et le manque d'eau est redevenue partout bien verte. La tondeuse à gazon, qui a été en chômage technique pratiquement depuis notre arrivée ici, va reprendre du service (avec moi derrière). En effet notre "jardinier" ne peut plus venir, pour des raisons de santé, et je le remplace. Je croyais avoir trouvé son remplacant en la personne du vieux monsieur qui tond la pelouse des voisins d'en face, mais quand j'ai su qu'il avait 91 ans ( Il n'en paraît pourtant même pas 80)  je me suis dit qu'il risquait de ne pas me faire beaucoup d'usage   ;)

 

Excusez mon humour noir. C'est plus fort que moi je ne peux pas m'empêcher de faire le clown.

 

J'ai pris une photo surprenante ce matin: le bout de l'oriflamme des vosins d'en face s'était enroulée autour du mât et y était restée coincée.

 

 

Petit coin de ciel danois du lundi 18 août

Étonnant, n'est-ce pas ? 

 

Demain je vous présenterai un coin de ciel que vous n'avez jamais vu. Un coin de ciel en trompe-l'oeil dans notre séjour.

Partager cet article

Repost 0

Bienvenue sur mon blog SANS pub :))

Publié le par Françoise Andersen

J'avais recu il y a quelques jours le message d'Overblog anonncant qu'il allait falloir désormais payer si on voulait échapper à la pub, mais comme mon blog restait inchangé je croyais naïvement que le nouveau système n'avait pas encore été mis en place.

 

Et puis ayant lu quelque part qu'on ne voyait pas soi-même les pubs sur son propre blog, il m'est venu des doutes. J'ai donc demandé à Cigalette 

http://besoindenature.eklablog.com

et à Vivi

si elles voyaient des pubs sur mon blog..Et j'ai eu un terrible choc hier en recevant leurs réponses. Non seulement il y avait de la pub, mais il s'agissait d'affreuses "alertes" clignotantes qui feraient fuir même le plus intéressé des lecteurs.

 

J'aurais accepté quelques petites pubs discrètes comme celles qui apparaissent à droite sur Facebook et ailleurs, mais pas ca.

 

J'ai donc eu envie de migrer ailleurs et je suis allée me renseigner sur Blogger puisque je suis déjà sur la messagerie de Google ainsi que sur Google +. .

 

Mais je suis allergique aux modes d'emploi et quand je me suis rendu compte qu'il allait falloir que je m'adapte à nouveau :à une autre facon de publier des articles, je me suis rappelé que ca avait déjà été un peu difficile de passer de l'ancienne version OB à la nouvelle, alors j'ai décidé de rester et de payer pour être sur Premium, surtout qu'on bénéficie la première année d'un rabais de 50%.

Bienvenue sur mon blog SANS pub       :))

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>