Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A nouveau au Danemark :)

Publié le par Françoise Andersen

Voilà déjà plus de deux semaines que nous sommes arrivés dans notre petite maison de vacances danoise et je n'ai encore écrit aucun article. Certes j'ai eu des problèmes de connexion (qui ne sont pas entièrement réglés) et nous avons eu pas mal de visites, mais il y a eu aussi une certaine dose de flemme. Il faut dire que le beau temps était (et est encore) plus propice aux activités en extérieur.

Le voyage depuis Thonon s'est à peu près bien passé, à part que nous avons été bloqués très longtemps dans des bouchons à Berne. Nous avons fini par avoir peur de rater "l'auto-train" qui fait Lôrrach (près de Bâle)--> Hambourg), nous faisant économiser 800 km d'autoroute.

D'habitude nous réservons des wagons-lits, mais cette année ceux-ci ont été supprimés sur ce trajet à la fin avril. C'est la première étape vers la fermeture totale de la ligne en 2017. Il paraît que depuis plusieurs années ils sont en déficit à cause de la concurrence des billets d'avion à très bas prix. Nous avons dû voyager en couchettes.  Cela nous a quand même coûté 516 euros pour la voiture et nous deux, en aller simple, hors saison, hors week-end. Cet argent aurait été complétement perdu si nous étions arrivés trop tard à Lörrach.

Nous n'avons pratiquement pas dormi, même si nous avions le compartiment pour nous tout seuls. La banquette était très dure et étroite. Quelle différence avec le confort des wagons-lits!. Je repensais avec nostalgie au vrai lit, avec matelas en mousse et couette, des années précédentes..

A nouveau au Danemark  :)A nouveau au Danemark  :)

En plus il y avait, un peu plus loin, un groupe de Suédois noctambules bruyants. Ils ont fait la fête à grand renfort de vin rouge jusqu'à 2 h du matin. Soit dit en passant, en danois on dit "Soûl comme un Suédois". Enfin on "disait" dans le Danemark puritain où je suis arrivée dans le début des années 60. Mais maintenant je crois qu'ils n'ont rien à envier aux Suédois.

Dans le compartiment d'â côté il y avait 3 jeunes enfants de 1 à 4 ans..De temps en temps l'un d'eux donnait des petits coups dans la cloison entre les deux compartiments, attendant sûrement une réponse..Je vous laisse deviner l'enfer que nous avons connu.

Notre décision est donc prise: nous ne rentrerons pas en couchettes. Nous ferons les 1200 km en voiture par petites étapes. Même si nous nous arrêtons pour passer la nuit dans un hôtel autant de fois qu'il le faudra,, nous finirons bien par arriver un jour à Thonon. Nous préparerons un petit voyage touristique à travers des villages historiques, loin de l'autoroute. Ca peut être très sympa.

Il avait plu à torrents la veille pendant toute la traversée de la Suisse, mais il faisait très beau à Hambourg ainsi qu'à notre arrivée au Danemark, le 13 mai. Comme les autres années, notre amie Kirsten avait mis un bouquet sur la table et une jolie carte de bienvenue. Des boissons fraîches et des friandises nous attendaient. Vive l'amitié ! :) 

A nouveau au Danemark  :)

Le comité d'accueil dans le jardin était seulement composé d'un faisan et de sa compagne. Mais au bout de quelques jours, j'ai retrouvé avec joie tous "mes" autres animaux sauvages : les lièvres, les écureuils, les chevreuils et tous les oiseaux. Je vous en parlerai sur mon autre blog. C'est le retour au paradis.

En plus c'est tellement agréable de voir tant de visages heureux et souriants. Je comprends pourquoi les Danois ont été une fois de plus proclamés en 2016 "Le peuple le plus heureux du monde".Ils ont des problèmes, comme les Francais, mais ils sont doués pour le bonheur. Dans ce classement la France n'est arrivée cette année qu'à la 32 ème place.

Il y a deux ans, j'avais écrit un article sur ce sujet. 

Tout le monde est content de nous revoir et le manifeste. Même en passant devant la maison en voiture, les gens nous font de grands signes amicaux. Plusieurs nous ont dit: qu'en voyant à nouveau la maison fleurie, ils se sont dit "Les Francais sont enfin là. L'été est arrivé". Je me suis apercue que nous étions devenus un phénomène climatique. Les hirondelles annoncent le printemps et nous, nous annoncons l'été.

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0