Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Changer de vie à 78 ans

Publié le par Françoise Andersen

Alors qu'il aurait peut-être été plus raisonnable d'acheter une concession au cimetière de Thonon  ;)  nous venons d'acheter une petite maison au Danemark, pour retourner y vivre après 40 ans de vie commune à Copenhague et 16 ans en France.

Nous avions déjà commencé à prospecter il y a un an, après notre retour en France. Cela devenait trop difficile pour mon mari de descendre et surtout de monter les 3 étages sans ascenseur. Et puis nous avions choisi, en 2000, de nous installer à Thonon parce que nous faisions de magnifiques randonnées en montagne. Mais au fil des ans, celles-ci avaient été remplacées par de courtes promenade au bord du lac. Quitte à habiter en montagne sans en avoir les avantages, autant se promener au  bord de la Baltique et respirer un air beaucoup plus sain. En effet l'air de la Haute-Savoie autrefois si pur est maintenant pollué. 

J'ai beaucoup souffert de la pollution l'hiver dernier, à cause du phénomène d'inversion.

Changer de vie à 78 ans

>> Dans ce cas précis, on observe alors une masse d'air froid piégée sous une masse d'air chaud. Les substances polluantes s'accumulent sous cette couche qui forme une sorte de "couvercle" empêchant les polluants de se disperser. Il n'y a alors plus de brassage vertical. << Source : http://www.qualitaircorse.org/air-corse/qualite-air.php?menu=18

Un autre élément décisif a été la suppression du train auto-couchettes allemand qui nous permetttait de dormir dans le train pendant 800 km ( de Lörrach près de Bâle jusqu'à Hambourg) pendant que la voiture faisait le trajet sur une plate-forme. Cette solution (déficitaire pour les chemins de fer allemands depuis quelques années) n'existera plus à partir de l'an prochain. La perspective pour moi  (mon mari ne conduit plus) de devoir conduire pendant 1200 km, même en passant une (ou plusieurs) nuit(s) à l'hôtel en cours de route était rédhibitoire.

Nous allons donc cesser de jouer les oiseaux migrateurs entre la France et le Danemark et nous sédentariser à Rødby, petite ville de l'Ile de Lolland (2111 habitants au recensement de 2016), à 7 km de notre vieille maison de vacances, où nous ne pouvons pas vivre toute l'année.

Nous avons eu la chance de trouver la perle rare: une petite maison jumelée  dans laquelle j'attends avec impatience d'emménager après avoir vendu le F2 de Thonon et réglé toutes les formalités liées à notre départ de France.

Changer de vie à 78 ans

Elle se trouve à la limite entre Rødby et la campagne, dans une petite impasse, face à des champs.

Changer de vie à 78 ans

On voit de la verdure à la fois depuis les fenêtres de la cuisine et depuis le séjour, qui donne par une porte-fenêtre sur un tout petit jardin.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

Un rouge-gorge pas farouche est venu me souhaiter la bienvenue et il a même essayé de m'aider à tondre la pelouse.

Changer de vie à 78 ans

Au bout de l'impasse, il y a un sentier qui mène à des espaces verts et à ce que j'appelle la "mare aux canards", qui n'est qu'à environ 200 m de la maison. En fait autrefois c'était le centre du village et on y trouvait, comme dans tous les villages danois, un petit étang artificiel. Les pompiers y puisaient l'eau en cas d'incendie et le bétail venait s'y abreuver. Maintenant il est très prisé par les canards et les grenouilles. 

Mon mari, qui ne veut pas entendre parler d'un déambulateur utilise ce qui a été il y a 1/4 de siècle la poussette de notre petite fille. Je l'ai lestée de deux petites dalles de ciment pour qu'elle ne bascule pas. Quand on a un mari très têtu, il faut faire preuve d'imagination.

A droite il y a  quelques villas. Devant l'une d'elles on pouvait acheter, cet été, des tomates ou des oignons en déposant 5 couronnes (= 75 centimes d'euros) dans le petit cochon-tirelire. Pour 1,5 kg de pommes de terre nouvelles,  c'était 1,5 euro..

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

On pouvait aussi acheter des oeufs. Oui je sais, sur la photo c'est un coq, mais il a un harem de 14 poules.

Changer de vie à 78 ans

Devant la mare, sous le saule pleureur, il y a une table en bois et des bancs où l'on peut se reposer et pourquoi pas, y emmener un pique-nique.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

De là on peut emprunter un autre sentier qui est un raccourci pour aller au centre. Mais il est revêtu de gravillons et nous avons préféré, le jour où nous avons voulu essayer d'aller au centre à pied, prendre l'impasse qui mène à Vestergade  (la rue de l'Ouest). Ça me va comme nom, car j'ai toujours été un peu à l'Ouest  :)

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

En longeant les vieilles petites maisons typiquement danoises, on arrive jusqu'à la rue principale, après être passé devant l'église. Les piétons y ont la priorité et la vitesse est limitée à 30 km/h. 

Changer de vie à 78 ans

En face de la boulangerie et du traiteur, c'est la place avec son coin repos et son coin parking.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

Quand nous sommes arrivés dans la région en 2000, cette rue était très animée. Mais depuis à cause de la crise, beaucoup de magasins ont fermé.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0