Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

20 articles avec au jour le jour

Changer de vie à 78 ans

Publié le par Françoise Andersen

Alors qu'il aurait peut-être été plus raisonnable d'acheter une concession au cimetière de Thonon  ;)  nous venons d'acheter une petite maison au Danemark, pour retourner y vivre après 40 ans de vie commune à Copenhague et 16 ans en France.

Nous avions déjà commencé à prospecter il y a un an, après notre retour en France. Cela devenait trop difficile pour mon mari de descendre et surtout de monter les 3 étages sans ascenseur. Et puis nous avions choisi, en 2000, de nous installer à Thonon parce que nous faisions de magnifiques randonnées en montagne. Mais au fil des ans, celles-ci avaient été remplacées par de courtes promenade au bord du lac. Quitte à habiter en montagne sans en avoir les avantages, autant se promener au  bord de la Baltique et respirer un air beaucoup plus sain. En effet l'air de la Haute-Savoie autrefois si pur est maintenant pollué. 

J'ai beaucoup souffert de la pollution l'hiver dernier, à cause du phénomène d'inversion.

Changer de vie à 78 ans

>> Dans ce cas précis, on observe alors une masse d'air froid piégée sous une masse d'air chaud. Les substances polluantes s'accumulent sous cette couche qui forme une sorte de "couvercle" empêchant les polluants de se disperser. Il n'y a alors plus de brassage vertical. << Source : http://www.qualitaircorse.org/air-corse/qualite-air.php?menu=18

Un autre élément décisif a été la suppression du train auto-couchettes allemand qui nous permetttait de dormir dans le train pendant 800 km ( de Lörrach près de Bâle jusqu'à Hambourg) pendant que la voiture faisait le trajet sur une plate-forme. Cette solution (déficitaire pour les chemins de fer allemands depuis quelques années) n'existera plus à partir de l'an prochain. La perspective pour moi  (mon mari ne conduit plus) de devoir conduire pendant 1200 km, même en passant une (ou plusieurs) nuit(s) à l'hôtel en cours de route était rédhibitoire.

Nous allons donc cesser de jouer les oiseaux migrateurs entre la France et le Danemark et nous sédentariser à Rødby, petite ville de l'Ile de Lolland (2111 habitants au recensement de 2016), à 7 km de notre vieille maison de vacances, où nous ne pouvons pas vivre toute l'année.

Nous avons eu la chance de trouver la perle rare: une petite maison jumelée  dans laquelle j'attends avec impatience d'emménager après avoir vendu le F2 de Thonon et réglé toutes les formalités liées à notre départ de France.

Changer de vie à 78 ans

Elle se trouve à la limite entre Rødby et la campagne, dans une petite impasse, face à des champs.

Changer de vie à 78 ans

On voit de la verdure à la fois depuis les fenêtres de la cuisine et depuis le séjour, qui donne par une porte-fenêtre sur un tout petit jardin.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

Un rouge-gorge pas farouche est venu me souhaiter la bienvenue et il a même essayé de m'aider à tondre la pelouse.

Changer de vie à 78 ans

Au bout de l'impasse, il y a un sentier qui mène à des espaces verts et à ce que j'appelle la "mare aux canards", qui n'est qu'à environ 200 m de la maison. En fait autrefois c'était le centre du village et on y trouvait, comme dans tous les villages danois, un petit étang artificiel. Les pompiers y puisaient l'eau en cas d'incendie et le bétail venait s'y abreuver. Maintenant il est très prisé par les canards et les grenouilles. 

Mon mari, qui ne veut pas entendre parler d'un déambulateur utilise ce qui a été il y a 1/4 de siècle la poussette de notre petite fille. Je l'ai lestée de deux petites dalles de ciment pour qu'elle ne bascule pas. Quand on a un mari très têtu, il faut faire preuve d'imagination.

A droite il y a  quelques villas. Devant l'une d'elles on pouvait acheter, cet été, des tomates ou des oignons en déposant 5 couronnes (= 75 centimes d'euros) dans le petit cochon-tirelire. Pour 1,5 kg de pommes de terre nouvelles,  c'était 1,5 euro..

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

On pouvait aussi acheter des oeufs. Oui je sais, sur la photo c'est un coq, mais il a un harem de 14 poules.

Changer de vie à 78 ans

Devant la mare, sous le saule pleureur, il y a une table en bois et des bancs où l'on peut se reposer et pourquoi pas, y emmener un pique-nique.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

De là on peut emprunter un autre sentier qui est un raccourci pour aller au centre. Mais il est revêtu de gravillons et nous avons préféré, le jour où nous avons voulu essayer d'aller au centre à pied, prendre l'impasse qui mène à Vestergade  (la rue de l'Ouest). Ça me va comme nom, car j'ai toujours été un peu à l'Ouest  :)

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

En longeant les vieilles petites maisons typiquement danoises, on arrive jusqu'à la rue principale, après être passé devant l'église. Les piétons y ont la priorité et la vitesse est limitée à 30 km/h. 

Changer de vie à 78 ans

En face de la boulangerie et du traiteur, c'est la place avec son coin repos et son coin parking.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

Quand nous sommes arrivés dans la région en 2000, cette rue était très animée. Mais depuis à cause de la crise, beaucoup de magasins ont fermé.

Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans
Changer de vie à 78 ans

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

Mon ordinateur portable a le torticolis

Publié le par Françoise Andersen

Ou bien peut-être qu'il se prend soudain pour une tablette ? Le fait est qu'il a subitement, hier soir, effectué une rotation vers la gauche bien indépendante de ma volonté.

Quoique ....  je dois quand même  bien avoir une part de responsabilité. J'étais en train de faire un "copier/coller" et j'ai appuyé sur Ctrl + C (enfin j'ai CRU appuyer sur Ctrl C) et l'écran a basculé immédiatement vers la gauche.

Les lecteurs les plus avisés vont penser: "Mais comment fait-elle alors pour écrire normalement ? ". C'est que j'ai la chance que mon vieux Toshiba de 2004 qui marche sur Wndows Vista fonctionne encore quoique très lentement. En plus la souris intégrée ne marche plus et j'ai dû ressortir une souris datant des années 80, qui marche quand elle en a envie.

Grâce à cette "antiquité", je peux vous montrer des photos de l'ordinateur acheté l'été dernier. D'abord à l'horizontale puis à la verticale. En plus de présenter un certain danger, et même un danger certain, cette position ne me permet pas d'une part de voir tout l'écran en même temps et d'autre part ce n'est guère pratique pour taper sur le clavier

Mon ordinateur portable a le torticolisMon ordinateur portable a le torticolis

 

Est-ce que quelqu'un peut m'aider ?

 

Au secours !

 

 

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

Bulletin météo du 23 juin 2016

Publié le par Françoise Andersen

Je pensais que, par un juste retour des choses, maintenant que l'été était enfin arrivé en France, nous allions avoir plutôt froid au Danemark, après le temps magnifique (à quelques exceptions près), qu'on a eu depuis notre arrivée le 13 mai.  Mais non, il a fallu sortir la rallonge électrique et le ventilateur pour pouvoir supporter de lire sur la terrasse. Je relis avec autant de plaisir que la première fois "La promesse de l'aube" de Romain Gary.

Bulletin météo du 23 juin 2016

J'ai pris la photo vers 15 h, mais ça a encore monté un peu après. A 21 h on avait encore 25

Bulletin météo du 23 juin 2016

Et demain ce sera pareil. mais ça finira peut-être par un gros orage. Ce n'est pas sûr. Aujourd'hui il est passé à côté, on l'a juste entendu gronder au loin. Nous sommes juste sur le "1" de 31, au sud de l'île de Lolland, où il fait en général plus beau et plus chaud que dans le reste de l'île.

À Copenhague, ils n'ont eu que 29 !

Bulletin météo du 23 juin 2016

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

Sauvetages

Publié le par Françoise Andersen

Cette histoire a déjà été publiée sur mon autre blog en décembre 2013 et, avant cela, sur ce site. J'y ai repensé après avoir écrit mon article sur la récupération.

J'aime bien sauver des vieilles choses destinées à être jetées et leur donner une seconde vie. Cela demande souvent beaucoup de temps et de travail, car il faut parfois non seulement nettoyer et astiquer, mais gratter la rouille, poncer, peindre, etc. Mais j'adore ces "sauvetages". Cela me fait mal au coeur de voir tout ce dont les gens se débarrassent. Même s'ils ne veulent pas se donner la peine de réparer les vieux objets, ils pourraient au moins les offrir à des associations caritatives. Quel gâchis, surtout au Danemark, qui est un pays riche ! Dans les déchetteries, on voit parfois, par exemple, des fauteuils en cuir, destinés à être incénérés. Ils ont été jetés uniquement parce que le cuir était un tout petit peu usé à certains endroits. Il aurait pourtant suffi d'un simple coup de téléphone à la Croix rouge ou aux chiffonniers d'Emmaüs, pour que des gens démunis en profitent. Cela aurait aussi réduit un peu la pollution de l'air. Heureusement il y a maintenant une prise de conscience collective dans beaucoup de pays et des efforts sont faits dans le domaine de la récupération.

Un des mes "recyclages" dont je suis très fière est celui d'un landau de poupée que des gens avaient déposé devant chez eux, sur le bord du trottoir, avec d'autres déchets encombrants que les éboueurs devaient venir ramasser le lendemain. Je regrette de ne pas l'avoir photographié dans l'état où il était quand je l'ai trouvé. Heureusement, j'ai un ami qui, comme moi, aime rénover les objets. Il est en train de remettre à neuf un modèle qui a aussi une cinquantaine d'années et que j'ai pu photographier. Avant d'être rénové, il était presque identique au "mien", qui était dans un état aussi lamentable

Sauvetages

Je me souviens encore de l'immense joie que j'ai éprouvée ce jour-là en rapportant mon "trésor" à la maison, sous le regard résigné de mon mari. Celui-ci avait fini par marcher à quelques pas derrière moi, pour que les gens ne voient pas qu'il était avec cette folle qui traînait derrière elle cette épave. Il est pourtant habitué à mes accès de "folie douce", mais il trouvait cette fois-ci que j'exagérais. Mais j'ai plus d'imagination que lui et je me représentais ce landau une fois débarrassé de la rouille, repeint et avec une nouvelle capote. Je comptais arracher les lambeaux de toile cirée, ne garder que les arceaux et refaire la capote avec du tissu. J'allais bien entendu utiliser du tissu récupéré dans des vieux rideaux, avec lesquels je comptais aussi confectionner un oreiller et une enveloppe de couette.

C'est à ma petite-fille, Christina, que je réservais cette surprise. Après plusieurs heures de travail pour de piètres résultats, j'avais commencé à me dire que j'avais été trop optimiste. Mais je m'étais imaginé alors le regard émerveillé de Christina quand elle allait voir ce qui allait devenir une merveille et j'avais repris courage. Et il en fallait ! Mais j'ai fini par être bien récompensée en contemplant le résultat final. Ma petite-fille a été ravie et très fière de sa Mamie qui avait réalisé ce que mon mari considérait comme un miracle.

Sauvetages

Tous mes voisins savent qu'avant d'aller jeter de vieux objets à la déchetterie, ils doivent d'abord me demander si quelque chose m'intéresse. Il arrive parfois ensuite qu'ils soient presque jaloux, en voyant ce que j'ai pu en tirer. Certains recyclages demandent seulement un peu d'imagination. Une amie avait une sorte de photophore en céramique, de style oriental, qui ne lui plaisait plus. Je l'ai bien sûr récupéré. Jai tout de suite vu qu'il pouvait devenir une petite mangeoire à oiseaux, si je remplaçais la bougie par des graines de tournesol. Mes petites mésanges l'apprécient beaucoup.

Sauvetages

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

Récup'

Publié le par Françoise Andersen

À la déchetterie qui est à 7 km d'ici, il y a un container ouvert au public et dans lequel on peut déposer toutes sortes de choses dont on n'a plus besoin, mais qui peuvent servir à d'autres. Vous pensez bien que je suis une habituée, aussi bien pour donner des objets encombrants dont je suis sûre que je n'aurai plus jamais besoin, que pour essayer d'y dénicher un "trésor".

Hier j'ai tout de suite repéré ceci et, dès mon retour, j'ai sorti peinture et pinceaux pour lui donner les couleurs de la maison (blanc et bleu).

Récup'

Je devais être tellement impatiente de commencer mon bricolage que j'ai bougé en prenant la photo.

Peu après c'était devenu ceci

Récup'

Je viens d'aller l'accrocher sur la façade et d'y mettre deux dipladénias (achetés dans ce but après notre passage à la déchetterie) Remarquez le temps magnifique qui continue presque sans interruption depuis notre arrivée. Ça vous fait envie, n'est-ce pas ?

Récup'

L'amphore, qui était simplement en terre cuite a aussi été décorée par mes soins il y a quelques années. Nous revenions de Grèce et j'avais été inspirée par notre séjour en Crète.

Récup'

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

Si vous en avez assez du mauvais temps, venez en Scandinavie

Publié le par Françoise Andersen

On a beaucoup souffert de la chaleur hier. La température a dépassé 30 sur la terrasse. Hier soir, ils ont annoncé une légère baisse des températures, mais je n'y crois guère car quand je me suis levée vers 8h30 il y avait déjà plus de 20. Voici les prévisions pour aujourd'hui. Que la température passe cet après-midi de 30 à 25 chez nous (sud de l'île de Lolland) j'en doute fort, après avoir fait un petit tour dans le jardin.

Prévisions pour aujourd'hui 3 juin 2016

Prévisions pour aujourd'hui 3 juin 2016

Il fait apparemment encore plus chaud en Suède, avec une température de 31 prévue pour aujourd'hui. Heureusement qu'au bord de la Baltique il fait meilleur grâce à une brise rafraîchissante. Mais hier il faisait tellement chaud au soleil que c'est seulement dans la soirée que nous avons eu le courage de faire les 250 m qui nous séparent du bord de mer.

Mon article sur le nid d'hirondelles en cours de construction sur la terrasse en est donc encore à l'état de projet. Dès qu'il fera mons chaud, je vous promets de me remettre à écrire sur mon autre blog consacré à "mes" animaux sauvages.

Flash de dernière minute Le themomètre extérieur (qui a vraiment besoin d'être nettoyé) marque 31,9. Je me doutais bien qu'il allait faire encore plus chaud qu'hier

Si vous en avez assez du mauvais temps, venez en Scandinavie

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

A nouveau au Danemark :)

Publié le par Françoise Andersen

Voilà déjà plus de deux semaines que nous sommes arrivés dans notre petite maison de vacances danoise et je n'ai encore écrit aucun article. Certes j'ai eu des problèmes de connexion (qui ne sont pas entièrement réglés) et nous avons eu pas mal de visites, mais il y a eu aussi une certaine dose de flemme. Il faut dire que le beau temps était (et est encore) plus propice aux activités en extérieur.

Le voyage depuis Thonon s'est à peu près bien passé, à part que nous avons été bloqués très longtemps dans des bouchons à Berne. Nous avons fini par avoir peur de rater "l'auto-train" qui fait Lôrrach (près de Bâle)--> Hambourg), nous faisant économiser 800 km d'autoroute.

D'habitude nous réservons des wagons-lits, mais cette année ceux-ci ont été supprimés sur ce trajet à la fin avril. C'est la première étape vers la fermeture totale de la ligne en 2017. Il paraît que depuis plusieurs années ils sont en déficit à cause de la concurrence des billets d'avion à très bas prix. Nous avons dû voyager en couchettes.  Cela nous a quand même coûté 516 euros pour la voiture et nous deux, en aller simple, hors saison, hors week-end. Cet argent aurait été complétement perdu si nous étions arrivés trop tard à Lörrach.

Nous n'avons pratiquement pas dormi, même si nous avions le compartiment pour nous tout seuls. La banquette était très dure et étroite. Quelle différence avec le confort des wagons-lits!. Je repensais avec nostalgie au vrai lit, avec matelas en mousse et couette, des années précédentes..

A nouveau au Danemark  :)A nouveau au Danemark  :)

En plus il y avait, un peu plus loin, un groupe de Suédois noctambules bruyants. Ils ont fait la fête à grand renfort de vin rouge jusqu'à 2 h du matin. Soit dit en passant, en danois on dit "Soûl comme un Suédois". Enfin on "disait" dans le Danemark puritain où je suis arrivée dans le début des années 60. Mais maintenant je crois qu'ils n'ont rien à envier aux Suédois.

Dans le compartiment d'â côté il y avait 3 jeunes enfants de 1 à 4 ans..De temps en temps l'un d'eux donnait des petits coups dans la cloison entre les deux compartiments, attendant sûrement une réponse..Je vous laisse deviner l'enfer que nous avons connu.

Notre décision est donc prise: nous ne rentrerons pas en couchettes. Nous ferons les 1200 km en voiture par petites étapes. Même si nous nous arrêtons pour passer la nuit dans un hôtel autant de fois qu'il le faudra,, nous finirons bien par arriver un jour à Thonon. Nous préparerons un petit voyage touristique à travers des villages historiques, loin de l'autoroute. Ca peut être très sympa.

Il avait plu à torrents la veille pendant toute la traversée de la Suisse, mais il faisait très beau à Hambourg ainsi qu'à notre arrivée au Danemark, le 13 mai. Comme les autres années, notre amie Kirsten avait mis un bouquet sur la table et une jolie carte de bienvenue. Des boissons fraîches et des friandises nous attendaient. Vive l'amitié ! :) 

A nouveau au Danemark  :)

Le comité d'accueil dans le jardin était seulement composé d'un faisan et de sa compagne. Mais au bout de quelques jours, j'ai retrouvé avec joie tous "mes" autres animaux sauvages : les lièvres, les écureuils, les chevreuils et tous les oiseaux. Je vous en parlerai sur mon autre blog. C'est le retour au paradis.

En plus c'est tellement agréable de voir tant de visages heureux et souriants. Je comprends pourquoi les Danois ont été une fois de plus proclamés en 2016 "Le peuple le plus heureux du monde".Ils ont des problèmes, comme les Francais, mais ils sont doués pour le bonheur. Dans ce classement la France n'est arrivée cette année qu'à la 32 ème place.

Tout le monde est content de nous revoir et le manifeste. Même en passant devant la maison en voiture, les gens nous font de grands signes amicaux. Plusieurs nous ont dit: qu'en voyant à nouveau la maison fleurie, ils se sont dit "Les Francais sont enfin là. L'été est arrivé". Je me suis apercue que nous étions devenus un phénomène climatique. Les hirondelles annoncent le printemps et nous, nous annonons l'été.

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

La cataracte secondaire et les rides

Publié le par Françoise Andersen

Vous ne voyez pas le rapport? Attendez, je vous explique.

Après mon opération de la cataracte en janvier 2015, je ne portais plus de lunettes et j'appréciais que les implants aient pu corriger ma myopie qui, dans l'oeil gauche, atteignait moins 9,25. L'autre était juste un peu "moins pire", comme disent les Québécois.

Ma vue presque parfaite, après l'opération, était encore améliorée, si j'utilisais, pour lire - et bizarrement pas pour l'ordinateur - des lunettes pour la vision de près et d'autres, pour la vision de loin, pour regarder la télé et conduire,

Depuis quelques semaines ma vue s'était détériorée de façon si insidieuse que je ne m'en suis rendu compte que quand je me suis mise à y voir aussi mal en voiture avec ou sans lunettes. C'était presque pire avec. Pendant quelques jours j'ai donc conduit sans lunettes, ce qui n'avait l'air de satisfaire mon mari que moyennement ;)

Comme je ne suis pas complètement irresponsable, je me suis dit qu'il fallait que j'arrête de conduire, tant que je ne serais pas allée chez l'opticien pour avoir des verres plus forts. Je me disais que tout allait bientôt rentrer dans l'ordre. Je suis parfois d'un "hyperoptimisme" qui frise l'imbécilité. J'aurais pourtant bien dû me dire qu'à mon âge la myopie n'évolue plus comme quand j'étais jeune et que ça ne pouvait pas être un problème de verre, 

En effet mon opticien n'a rien pu faire pour moi et il m'a conseillé de demander illico un rendez-vous chez l'ophtalmo. Bien entendu, quand j'ai téléphoné, je suis tombée sur un répondeur qui disait : "Toutes nos lignes sont occupées". Alors j'ai suivi le conseil judicieux de mon opticien en envoyant, au secrétariat d'ophtalmologie de l'hôpital privé où j'avais été opérée, un mail en expliquant mon cas. Une secrétaire m'a rappelée en me proposant un rendez-vous pour le lendemain. J'étais à la fois très contente et inquiète d'obtenir un rendez-vous si rapidement, étant donné qu'il y a normalement au moins 8 mois d'attente.

Après plusieurs examens, l'orthoptiste m'a dit que j'avais une "cataracte secondaire" mais que ce n'était pas grave. Avec le laser, tout rentrerait vite dans l'ordre. Effectivement quelques minutes plus tard l'ophtalmo me faisait une séance de "laser YAG" et je voyais clair à nouveau. Un peu trouble quand même à cause des gouttes pour dilater la pupille que m'avait mises l'orthoptiste, mais quand même bien mieux qu'avant.

Au fur et à mesure que l'effet de ces gouttes a disparu, j'ai eu l'heureuse surprise de retrouver une vue normale. Tout était d'une netteté incroyable et je me suis demandé comment j'avais pu vivre pendant 2 semaines dans une sorte de brouillard. J'étais sur un petit nuage ,jusqu'à ce que je me regarde dans une glace. Tout d'un coup, j'ai vu une très vieille femme à la peau parcheminée et parsemée de plein de taches de vieillesse avec, en plus, des rides très profondes.

Ma première réaction a été de me demander ce que j'avais bien pu mettre le matin sur mon visage pour obtenir ce résultat si catastrophique. Et puis la terrible réalité m'est apparue: avant la séance de laser, je me voyais dans un flou artistique très avantageux. Je peux illustrer cela avec une réclame trouvée sur le Net. Ils ont dû échanger les images car, d'habitude, c'est "Avant / après". Mais ça correspondait parfaitement à la chronologie de mon cas.

La cataracte secondaire et les rides

J'ai donc cessé de me demander comme Johnny : "Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?" et je me suis réhabituée à mon visage d'arrière-grand-mère.

Je me suis consolée en me disant que :

"La jeunesse est une affaire de coeur. Tant qu'on a des projets, qu'on prend plaisir à ce que l'on fait, on est jeune. L'essentiel est d'aimer la vie, les gens autour de soi. " Jean-Louise Curtis        Un jeune Couple

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

Un "Minion" pas mignon du tout

Publié le par Françoise Andersen

Jusqu'à il y a quelques mois, je ne connaissais pas ces personnages bizarres, mais un jour où Léa, ma petite voisine et petite-fille de coeur, regardait la chaine Gulli chez moi, j'ai vu pour la première fois ces personnages bizarres. J'ai été assez étonnée quand elle m'a dit que son petit frère Adam en rafollait.

Quand elle avait l'âge de son petit frère (2 ans 1/2), je lui avais fait un doudou. Bien que j'aie fait souvent des petits cadeaux à Adam, je ne lui avais jamais rien fabriqué avec amour, comme je l'avais fait pour Léa. Je me suis donc dit qu'il fallait réparer ça et je me suis promis: ""Un jour je ferai un Minion pour Adam".

Photo publiée avec l'autorisation de leur maman

Photo publiée avec l'autorisation de leur maman

Et puis les semaines, puis les mois avaient passé, et j'avais mauvaise conscience. Cela m'agaçait de ne pas avoir mis mon projet à exécution. Il m'a fallu d'abord regarder de plus près sur le Net à qui ça ressemblait et je me suis aperçue qu'ils étaient nombreux. Il y avait même une affreuse version "cyclope" que j'ai tout de suite éliminée. Mais cela ne m'étonnerait pas que ce soit son préféré.

Un &quot;Minion&quot; pas mignon du toutUn &quot;Minion&quot; pas mignon du tout

Je me suis donc mise à l'ouvrage samedi J'ai trouvé dans le grand sac, où je garde plein de vieux tissus, un reste de drap jaune qui irait pour le corps. Pour les yeux j'ai fait des ronds dans des bouts de tissu blanc et gris. En effet j'avais vite abandonné l'idée de fabriquer ces espèces de grosses lunettes et me suis contentée d'une version "plate" Une fois ces ronds posés sur son "visage"avec deux boutons au milieu, mon Minion commençait déjà à prendre forme.

Un &quot;Minion&quot; pas mignon du tout

Mais il restait encore du boulot ! J'ai trouvé qu'il était déjà assez moche comme cela sans en rajouter, alors j'ai corrigé son léger strabisme. Je lui ai fait des jambes que j'ai dû laisser jaunes, car je n'avais pas de tissu noir pour les gants et les chaussures . De même pour la bouche que j'ai simplement dessinée avec un feutre, faute de mieux.

J'ai cousu le corps, après avoir trouvé du rembourrage bien doux venant d'un vieux coussin. Mais comme je suis tête en l'air j'ai oublié que j'avais prévu de laisser des trous d'une part pour le bourrer et d'autre part pour y insérer bras et jambes.

Après avoir réparé cette erreur, je lui ai cousu une salopette coupée dans un reste de vieux pyjama de mon mari. Je n'avais pas de jean, mais c'était quand même bleu. Bref ça ressemblait à un Minion, à part que les proportions n'étaient pas bonnes: la partie inférieure était trop haute. J'ai failli la découdre et la raccourcir, mais je n'en ai pas eu le courage. Je me suis contentée de pratiquer de la neurochirurgie pour rembourrer et ensuite recoudre au niveau du crâne.

Un &quot;Minion&quot; pas mignon du tout

Je me suis dit qu'un petit garçon de 2 ans 1/2 n'était sûrement pas très critique et que son imagination ferait le reste. En effet dès qu'il a ouvert le paquet, il s'est écrié, ravi: "Minion".

Un &quot;Minion&quot; pas mignon du tout

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

Arnaque au téléphone ?

Publié le par Françoise Andersen

Je n'arrête pas d'être dérangée par des appels téléphonqiues divers, surtout au moment des repas. J'ai fini par ne plus répondre, me disant que si aucun message n'est laissé sur le répondeur, cela signifie que ce n'est pas personnel. Mais cette méthode n'est pas sûre à 100%, car certains de mes interlocuteurs ont horreur de laisser un message et préfèrent rappeler plus tard.

Avant d'avoir pris la décision de laisser systématiquement mon fidèle répondeur faire son boulot, j'entendais en général une vois hésitante, le plus souvent avec un accent bizarre dû la délocalisation des centrales d'appel qui , au lieu de me demander si j'étais bien "Mme /Ander...SENNE/ me demandait si j'étais bien Mme /Ander...SAIN/ ou "Mme Ander...SAN" . S'ensuivait l'annonce d'un lot que je venais de gagner ou d'une offre promotionnelle ou encore d'une sollicitation en faveur d'une oeuvre caritative, alors que je trouve que j'en soutiens déjà beaucoup.

Hier au cinquième appel, je n'ai pas pu résister à ces sonneries agaçantes, surtout que j'avais vu que le numéro d'appel, au lieu d'être secret, était local et qu'il pouvait s'agir, par exemple, d'un rendez-vous médical annulé ou de quelque chose de ce genre. Je décroche donc et j'entends: "Ne quittez pas, votre mutuelle veut vous contacter pour faire le point". Si vous souhaitez parler à un conseiller tapez 1, si vous voulez être rappelée plus tard, tapez 2."

Arnaque au téléphone ?

Depuis un certain temps, je me posais des questions au sujet de la couverture que nous assure notre mutuelle, car  celle-ci a changé plusieurs fois de propriétaire depuis la signature de notre contrat et j'ai bien peur que des clauses très avantageuses, au départ, aient été smodifiées. Je me dis donc qu'une petite conversation avec un conseiller peut m'être utile.

Je fais le 1 et je suis mise sur une musique d'attente. N'étant pas pressée, j'attends patiemment. Mais au bout d'un moment, je me rends compte qu'on m'a dit "C'est votre mutuelle" alors que j'aurais dû entendre le nom de ma mutuelle. Me rendant compte que quelque chose clochait, je me suis dépêchée de raccrocher et je pense que j'ai été victime d'une arnaque.

J'ai entendu dire, par exempl,e qu'on peut avoir un appel vous disant que vous devez rappeler d'urgence tel ou tel numéro. Si vous vous exécutez, vous appelez sans le savoir, un numéro international surtaxé, qui va vous coûter très cher. Souvent un interlocuteur va vous retenir aussi longtemps que possible par différentes questions. Moi, je n'ai pas rappelé de numéro, mais je crains qu'en appuyant sur le 1, je n'aie plus été en relation avec celui /celle qui m'avait appelée, mais que je sois passée sur un appel à mes frais. Ma prochaine facture me le dira. Grrrrr.....

Si j'écris cet article, je l'avoue, très peu intéresssant, c'est dans l'espoir de vous éviter pareille mésaventure.

Á suivre ...

Publié dans AU JOUR LE JOUR

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>