Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petit coin de ciel franco-suisse

Publié le par Françoise Andersen

Je crois que nous avons été privilégiés aujourd'hui par rapport à d'autre régions, car nous avons eu du beau temps. Il y avait des nuages, mais c'était des nuages blancs.

Petit coin de ciel franco-suisse

En revanche, ils étaient menaçants et gris au-dessus de la rive Suisse. J'ai même eu l'impression qu'il pleuvait.

Petit coin de ciel franco-suisse

Partager cet article

Repost 0

Overblog nouvelle version (suite)

Publié le par Françoise Andersen

Hier j'ai perdu, à deux reprises, l'article que j'étais en train de rédiger. Pendant que j'écrivais, tout a disparu. J'espérais qu'une sauvegarde automatique avait eu lieu, comme c'était le cas avant mon départ pour le Danemark, mais après il n'y avait rien dans "Brouillon".

Je pensais qu'Overblog était responsable de mes problèmes, mais c'est peut-être un problème de navigateur obsolète. Je viens d'essayer de mettre Safari à jour sur mon I Mac, mais c'était une version pour OX Lion, alors que j'ai le système d'exploitation précédent (Léopard). Pour avoir la dernière version de Safari, il faut donc d'abord que je fasse une mise à jour (payante) de mon système. Je vais voir demain comment il faut procéder.

Bref, je résoudrai cela plus tard, car j'ai déjà assez de soucis en ce moment avec les problèmes de canalisations qu'à, en ce moment, notre petite copropriété de douze appartements. Tout m'est tombé dessus, dès mon retour, comme la misère sur le pauvre monde. Je suis en effet présidente (et unique membre du Conseil syndical) et le Syndic, qu'on paie pourtant pour gérer l'immeuble, se repose sur moi pour tout.

Et puis, qui sait, si je me détends, ça s'arrangera peut-être tout seul.

Source: www.yogajournal.com/poses/488

Source: www.yogajournal.com/poses/488

En effet mes problèmes informatiques coïncident en général avec une période de stress. Un voisin ingénieur m'a expliqué un jour que j'accumulais de l'électricité statique et que ça perturbait les appareils électroniques. En effet, je ne détraque pas seulement les ordinateurs quand je stresse:

1. Les portes automatiques refusent parfois de s'ouvrir devant moi. Alors que dès que quelqu'un d'autre arrive, elles s'ouvrent sans problème.

2. Et/ou elles se referment trop tôt sur mon bras avec, comme résultat, un beau bleu.

3. Les ascenseurs refusent de démarrer.

4. Le paiement par carte bleue devient impossible au supermarché, alors que ça marchait juste avant que ce soit mon tour de payer. Je vous assure que c'est vrai. Si je m'éloigne d'environ 5 ou 6 mètres et laisse mon mari payer (avec la même carte) tout rentre dans l'ordre. Non ce n'est pas un truc pour faire payer mon mari à ma place, car nous avons un compte-joint !

5. Je déclenche des alarmes sans raison, etc.,

Mais quand je ne suis pas stressée, rien de cela ne se produit. Aujourd'hui j'essaie d'être "cool" et apparemment ça marche.

Partager cet article

Repost 0

Adieux de Françoise à sa maison

Publié le par Françoise Andersen

J'ai publié cet article sur mon ancien blog, mercredi, la publication étant impossible ici, suite à une erreur technique indépendante de ma volonté

A chaque fois que je quitte mon petit paradis danois, je ne peux m'empêcher de penser à ces vers de Péguy dans son poème "Adieux de Jeanne d'Arc à la Meuse" :

"Quand nous reverrons-nous ? Et nous reverrons-nous ?

(...) ô ma maison que J'aime"

Elle est toute triste aujourd'hui ma petite maison sans ses fleurs, malgré le beau temps.

Adieux de Françoise à sa maison

Nous partons vers midi, alors je vous quitte. La nouvelle version refuse de fonctionner, alors j'essaie de publier ici.

La voiture est pleine à craquer. J'ai dû donner beaucoup de géraniums, mais j'en rapporte quand même 5, plus l'énorme dipladénia et le laurier. Vous verrez les photos si j'arrive à les charger...et si j'arrive à bon port.

A bientôt j'espère

Partager cet article

Repost 0

Bien arrivés

Publié le par Françoise Andersen

Je vais être brève car, hier, j'ai perdu le message que j'avais écrit en arrivant. Depuis quelques jours, au Danemark, je voyais parfois apparaître des messages d'erreur, indépendants de ma volonté, je le précise pour les incrédules. Je pensais que c'était dû à la lenteur de ma connexion. Mais ici aussi ces différents messages en rouge apparaissent. Cela a été le cas hier. Je venais de sauvegarder mon message en brouillon et j'ai voulu ensuite prévisualiser. Une erreur s'est produite et j'ai TOUT perdu. Plus de trace de brouillon quand j'ai recommencé plus tard.

Je m'aperçois que la photo est trouble. Cela se comprend, car j'étais moi-même troublée par son contenu. Le texte en rouge dit en effet ceci:

Une erreur s'est produite lors du chargement de votre contenu. Veuillez réessayer plus tard.

Mais plus tard, il n'y avait plus de trace de brouillon. :(( Grrrrrrr.....

Bien arrivés

Je me contente donc de vous montrer que j'ai réussi à transporter mon énorme dipladénia, mon non moins énorme laurier rose et cinq gros géraniums. J'ai à nouveau un balcon bien fleuri.

Je bavarderai à nouveau avec vous, quand j'aurai résolu mes problèmes techniques. Sinon je divorce. Non, pas d'avec mon mari, mais d'avec Overblog.

A bientôt

Bien arrivés
Bien arrivés
Bien arrivés

Je tiens à préciser que nous n'avons pas échangé notre bonne vieille berline Xsara contre un camion. Les cinq géraniums étaient dans le coffre, le dipladénia à la place d'un passager arrière, à côté de deux énormes sacs en plastique, qui arrivaient jusqu'aux repose-têtes. Le laurier était couché en travers de la voiture, sur des sacs contenant des vêtements et qui arrivaient à hauteur du siège arrière.

Note: j'hésitais à mettre "repose-têtes" au pluriel car on n'a qu'une seule tête - même si j'aurais parfois besoin d'un cerveau de rechange - mais on peut écrire soit "des repose-tête" soit "des repose-têtes".

Bien arrivés
Bien arrivés

Partager cet article

Repost 0

Une clôture électrique le long de la digue

Publié le par Françoise Andersen

Quand nous sommes arrivés cette année dans notre petit paradis de la Baltique, des voisins nous ont appris qu'il y avait maintenant une vingtaine de chevaux en contrebas de la digue. Nous sommes donc allés les voir.

 Une clôture électrique le long de la digue

C'était très joli ces chevaux en train de paître. Je me suis alors trouvée face à un problème linguistique: J'allais dire "paissaient" mais cela m'a semblé drôle. Pourtant ça se conjugue comme "connaître" , donc c'est correct. J'ai eu encore plus de doutes quant au futur. Si je veux dire qu'ils "vont paître", dois-je dire: "ils paÎtront" ? ;))

J'en étais sûre, le correcteur automatique (qui est vraiment automatique alors que sur l'ancienne version on devait le déclencher). a illico mis un trait rouge. J'avoue que ça sonne mal ;)) Je vérifierai plus tard.

Mais je n'étais pas venue ici pour vous parler conjugaison.

J'étais si absorbée par la contemplation de ces beaux animaux, que je n'ai pas tout de suite remarqué la clôture électrique, qui enlaidissait le paysage sur environ 300 m. Je bouillais intérieurement. En plus je crois qu'on n'a pas le droit de mettre une barrière si près du sentier. La limite des propriétés privées étant en bas de digue.

 Une clôture électrique le long de la digue

Avant, quand je prenais des photos, j'avais des bosquets, des terres en friche et des marécages à perte de vue. Bref la nature.comme je l'aime.

 Une clôture électrique le long de la digue

Maintenant il y a ces affreux fils et écriteaux.

 Une clôture électrique le long de la digue

Mais sans cet enclos pour les chevaux, je n'aurais pas pu prendre, hier, la jolie photo du baiser des poulains.

Partager cet article

Repost 0

Ils s'aiment

Publié le par Françoise Andersen

Lors de notre promenade quotidienne sur la digue, hier soir, j'ai été témoin d'une scène vraiment touchante. Deux jeunes amoureux échangeaient devant nous, sans la moindre pudeur, un baiser tendre et maladroit. J'ai bien sûr tout de suite sorti mon appareil et cela ne les a pas gênés que je joue les paparazzis. Je me suis dit: "Ils s'aiment" et j'ai eu immédiatement dans la tête la chanson d'un Québécois dont je ne me rappelle plus le nom et que vous pouvez écouter ici

http://www.youtube.com/watch?v=eP4SNPnjmF0

Mais j'oubliais de vous montrer ma photo. On pourrait dessiner un coeur entre leurs têtes

Ils s'aiment

Je vous ai bien eus :)) Vous ne pensiez pas qu'il s'agissait d'amours chevalines !

Partager cet article

Repost 0

Très longue visite de l'écureuil

Publié le par Françoise Andersen

L'écureuil a l'habitude de quitter notre jardin lorsque qu'il est rassasié, mais aujourd'hui il a fait plein de "faux départs". Il n'arrêtait pas de partir à toute vitesse et de revenir aussi vite dans la cage des oiseaux. Je m'étonnais de ce comportement inhabituel, quand je me suis dit : "Mais suis-je bête ! Il est en train de faire des provisions pour l'hiver ".

En effet je pense qu'il a vu des tas de signes d'un départ proche (élagage des arbres et arbustes, taille des haies, etc.,).

Haie côté "rue" vue de la cuisine

Haie côté "rue" vue de la cuisine

Il faut normalement tailler les haies deux fois par an (en tout cas au Danemark): la première fois fin juin et la 2e à la mi-août, Mais je m'y suis prise tard cette année. En revanche, elle est bien droite. Et c'est tout du fin main. Les engins électriques sont trop lourds pour moi et ils n'ont pas ce côté artisanal et artistique que j'aime bien. J'ai horreur des haies coupées mécaniquement et qui ressemblent à des murs.

Vous avez vu comme il fait beau ce matin ?

Pour en revenir à l'écureuil, il s'est sûrement dit: "La p'tite dame a mis plein de cacahouètes dans la cage. Il faut que j'en profite pour faire des provisions dans mon nid".

Pendant notre petit-déjeuner, nous l'avons vu sur la pelouse dressé sur ses pattes de derrière. Je crois qu'il nous observait. Peut-être même qu'il m'avait vue prendre mon appareil photo et qu'il prenait la pose.

Très longue visite de l'écureuil

Il est vite monté dans la cage.

Très longue visite de l'écureuil

Je l'ai pris en flagrant délit d'effraction alors que sa queue et sa patte griffue étaient encore à l'extérieur

Très longue visite de l'écureuil

Il s'est ensuite confortablement installé à l'intérieur pour grignoter mes cacahouètes.

Hier il était passé dans le jardin, mais n'était pas monté dans la cage. Je m'étais dit qu'il avait peut-être grossi et ne pouvait plus passer à travers les barreaux, alors j'avais élargi un trou à un endroit en y coinçant une boule de graisse. Comme pour me narguer, il est entré ailleurs.

Très longue visite de l'écureuil

Il va me manquer ce petit coquin.

Partager cet article

Repost 0

Aurore boréale

Publié le par Françoise Andersen

J'aurais rêvé de voir un jour une aurore boréale, mais le Danemark n'est pas assez au Nord et je dois me contenter d'admirer les photos de ceux qui ont eu cette chance.

Par exemple cette magnifique photo d'une Danoise, Liselotte Khans, qui l'a prise dans la partie suédoise de la Laponie.

Mais on peut en voir d'autres sur

https://www.google.dk/search?q=aurore+boreale&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=ppE5Uqf9LILU4wSJ-YHIAw&ved=0CD4QsAQ&biw=1024&bih=462&dpr=1

Aurore  boréale

On peut envoyer chaque jour au service météorologique de la chaîne danoise TV2 une photo sur le thème du temps. La photo du jour, choisie par l'équipe, est publiée à la fin du journal télévisé. Vous pouvez voir les photos les plus récentes en allant sur

http://galleri.tv2.dk/Vejret/71241547/

Le météorologue donne le nom de l'auteur et indique le lieu et l'heure.. On ne gagne rien, sinon l'honneur de "passer" à la télé. Vous pouvez essayer en envoyant votre photo à

http://vejret.tv2.dk/upload/

Peut-être aura-t-elle la chance d'être choisie et publiée dans la galerie. On peut envoyer une photo chaque jou,r si on en a envie,

Je voulais tenter ma chance hier, après avoir pris cette photo au bord de la Baltique. Je la trouvais en effet assez spectaculaire, avec ce mélange de ciel bleu et de nuages gris foncés, d'où il me semblait voir tomber la pluie au large. A l'horizon, la lueur annonciatrice du coucher de soleil y ajoutait une petite touche de couleur du plus bel effet,.

J'allais remplir le formulaire avant l'envoi quand je me suis dit que finalement ma photo n'avait aucune chance et qu'il valait mieux attendre d'en avoir une mieux.

Aurore  boréale

En regardant les photos de septembre, dans la galerie de TV2, je suis tombée sur celle qui avait été chosie le 8 septembre et qui représentait le fameux pont Golden Gate envahi par le brouillard.

Aurore  boréale

Source http://galleri.tv2.dk/Vejret/71241547/

J'ai regretté alors que mon fils n'ait pas eu l'idée d'envoyer à TV2 la photo qu'il avait prise au coucher du soleil, . Il me l'avait envoyée et il l'avait mise également sur Facebook..Il avait eu la chance de passer par là, au bon moment. En effet après avoir participé au festival de Burning Man dans le désert du Nevada, il séjourne actuellement à San Francisco. Il s'était arrêté, pour prendre des clichés, à un endroit aménagé pour admirer le point de vue,

Aurore  boréale

Copyright Yann Houlberg Andersen http://500px.com/yannha

Il s'est en effet reconverti photographe professionnel. Les temps ont changé: Quand j'étais jeune, on faisait des études, on obtenait un poste et on le gardait, en général, toute sa vie. Maintenant on est obligé de se recycler et d'avoir des vies professionnelles successives.

Partager cet article

Repost 0

Petit coin de ciel danois du lundi 16 septembre

Publié le par Françoise Andersen

J'ai été obligée de publier hier cet article sur mon ancien blog pour qu'il soit dans la communauté "Petit coin de ciel", mais en voici une copie.

On se serait cru en mars aujourd'hui: quelques minutes de ciel bleu et de soleil et puis des averses de très courte durée. Le temps changeait pratiquement toutes les 5 minutes. Ce n'est qu'en fin d'après-midi qu'il s'est stabilisé et que nous avons pu faire notre promenade sur la digue, malgré la tempête qui nous empêchait presque de marcher quand nous avions le vent en face. Même les oiseaux avaient du mal à voler.

Petit coin de ciel danois du lundi 16 septembre


Le soleil miroitait sur la mer et la plage était bien entendu déserte.

Petit coin de ciel danois du lundi 16 septembre


Les vagues déferlaient sur le sable

Petit coin de ciel danois du lundi 16 septembre


Il faisait trop froid pour s'installer sur un banc comme nous en avons l'habitude et nous sommes vite rentrés nous préparer une boisson chaude. Sur le bord de la digue, il y avait un drôle de champignon tout plat qui ressemblait à une soucoupe volante.

Petit coin de ciel danois du lundi 16 septembre

Partager cet article

Repost 0

Bienvenue à mes abonnés

Publié le par Françoise Andersen

Bienvenue à mes abonnés

Bienvenue à mes abonnés

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>